agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Communiqué de Pierre CHARON, Sénateur de PARIS

A 70 jours du 1er tour, et alors que désormais les sondages donnent Nathalie Kosciusko-Morizet en tête du premier tour et proche de la victoire du second, il faut siffler la fin de la récré et serrer les rangs ! Le temps du bricolage des listes et de l’amertume est terminé. Nathalie Kosciusko-Morizet est la seule chance de la droite et du centre pour reconquérir Paris face à l’héritière du sortant.

Il y a un profond désir de changement dans tout le pays et la reconquête est en marche dans toutes les villes. Paris se doit d’être exemplaire et après 13 ans d’expérience socialiste, il faut redonner à la ville-capitale son prestige en interrompant la succession de gadgets auxquels nous assistons depuis l’élection de Bertrand Delanoë.

J’ai accepté la proposition de Philippe Goujon de figurer sur sa liste comme c’est le cas depuis 13 ans.

Le 15ème sous l’autorité de Philippe Goujon, maire à plein temps, est aussi un symbole. Tout d’abord, parce que Anne Hidalgo s’y présente et va déployer la grand-voile avec toute sa puissance de feu municipale dans cet arrondissement pour tenter de faire un score tout en perdant à l’arrivée comme nous le rappellent toutes les élections auxquelles elle s’est présentée dans cet arrondissement ; ensuite le Front National y fonde beaucoup d’espoir puisqu’il change de candidat en y mettant sa principale personnalité Monsieur de Saint Just alors, ne nous trompons pas d’adversaire.

La dissidence peut éventuellement se justifier lorsqu’il y a une anomalie dans les choix et une injustice flagrante, mais encore faut-il avoir une chance de gagner sinon c’est un suicide pour sa famille politique, ce qui est irresponsable lorsqu’on est si proche de la victoire.

Je regrette que Géraldine Poirault-Gauvin envisage de faire une liste avec peu d’intention de vote au moment où le FN risque d’atteindre les 10 %, ce qui change la donne, notamment dans cet arrondissement phare, qui donne désormais 18 conseillers de Paris et qui fournit à la droite parisienne le plus grand nombre de conseillers de Paris.

Nous avons besoin que Géraldine Poirault-Gauvin annule avec honneur son intention de faire une liste et je le lui demande solennellement afin qu’elle puisse continuer un combat légitime et efficace comme elle l’a prouvé en tant qu’élue engagée au sein de sa famille politique tant au Conseil de Paris qu’au Conseil régional.

Pierre CHARON
Sénateur de PARIS
Vice-Président du Conseil de Paris
Conseiller de Paris (15ème)